L'État s'engage dans le renouveau du Bassin minier

Aménagement, avenir, institutions | Ajouté le: 08 mars 2017

Bernard Cazeneuve aux côtés des ministres Audrey Azoulay, Jean-Michel Baylet, Myriam El Khomri, Emmanuelle Cosse et Patrick Kanner. Crédit Matignon / Photo Cyrus Cornut

Le Premier ministre s'est rendu à Oignies, mardi 7 mars, pour signer l' "Engagement pour le renouveau du Bassin minier" du Nord et du Pas-de-Calais. Lors de ce déplacement, Bernard Cazeneuve était accompagné des ministres Myriam El Khomri, Jean-Michel Baylet, Emmanuelle Cosse, Audrey Azoulay, Patrick Kanner et Christian Eckert.

Les suites du rapport Subileau

La rénovation du Bassin minier a été considérée en 2016 comme un Projet d'Intérêt Majeur par le gouvernement. Après l'annonce faite par le Premier ministre Manuel Valls le 29 juin 2016 au Louvre-Lens, le gouvernement a confié à Jean-Louis Subileau, Grand Prix de l’Urbanisme et animateur du Cercle de qualité Euralens, entouré de trois hauts fonctionnaires de l'État la mission de rédiger un rapport de préconisations pour le renouveau du Bassin minier.
Cette mission avait pour objectif de faire des propositions pour améliorer rapidement et visiblement les conditions de vie et de logement des habitants de ce territoire.
Le rapport a été remis le 9 décembre 2016 à Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Plus d'info

Un engagement de l'État sur 10 ans

À partir de ce rapport, le Premier Ministre Bernard Cazeneuve a signé le 7 mars 2017, sur le site du 9-9bis à Oignies l' "Engagement pour le renouveau du bassin minier". La priorité est d'améliorer les conditions de vie des habitants du Bassin minier en réhabilitant 23 000 logements sur 10 ans, mais aussi de contribuer au développement du territoire. Bernard Cazeneuve, qui s'est félicité de l'apport des fonds européens dans le financement, a annoncé l'apport de 100 millions d'euros supplémentaires pour la rénovation énergétique de l'habitat minier.

À l'échelle d'Euralens

Partant de cet engagement, il s'agit de mobiliser tous les acteurs du Bassin minier du Pas-de-Calais, et donc du Pôle métropolitain de l'Artois. La coordination des ingénieries et des dispositifs financeurs constitue un enjeu pour aller plus loin dans l'aménagement des cités minières, dans la rénovation des espaces publics et dans la réalisation de la Chaîne des parcs. Tous ces chantiers constituent une formidable opportunité pour l'économie locale, l'emploi et la formation des habitants du territoire.

Pour aller plus loin...

Télécharger :

La presse en parle

Le Bassin minier vaut bien une union sacrée – Article de La Voix du Nord publié le 07/03/2017

Toutes les actualités