L'excellence culinaire du territoire s'illustre dans "Top Chef"

Gastronomie, clin d'œil, attractivité économique | Ajouté le: 03 mai 2018

Camille Delcroix et son chef Marc Meurin. Source : La Voix du Nord / Crédit photo : LUDOVIC MAILLARD

Camille Delcroix, jeune cuisinier de 27 ans, a remporté avec brio l'édition 2018 du concours de gastronomie phare de TF1. Premier nordiste à remporter l'émission, il est le second de Marc Meurin, chef doublement étoilé au guide Michelin, et membre du Cercle de qualité

Sublimer le terroir local

Formé à l'école hôtelière d'Orchies, Camille Delcroix fait ses premières armes à Valenciennes, avant d'entrer à Busnes (Communauté d'agglomération Béthune Bruay Artois Lys-Romane) au restaurant doublement étoilé du chef Marc Meurin.

En 2012, il participe au casting de Top Chef mais n'est pas retenu, le jury le jugeant trop jeune. Pour la neuvième saison, c'est M6 qui contacte Camille pour l'inviter à participer à l'émission.

Après des débuts plutôt timides, Camille s'affirme jusqu'à attirer l'attention des meilleurs ouvriers de France, impressionnés par la maîtrise du candidat. Tout au long de son parcours, Camille a à cœur de sublimer de son terroir natal.

Et ça paye !

Pour la finale, on lui demander de réaliser un menu d'exception pour une centaine de bénévoles de la Croix Rouge. En entrée, il propose des noix de Saint-Jacques du Boulonnais, une chantilly de chou-fleur et Kalamansi. Pour le plat, Camille met à l'honneur la volaille de Licques sous forme de ballotine lardée accompagnée de légumes d'antan. Enfin pour le désert, il sert un merveilleux à la framboise et au litchi.

À l'école de l'excellence

Camille Delcroix remporte avec brio cette finale mais il tient à poursuivre, pour l'heure, son travail aux côtés de Marc Meurin.

Le chef doublement étoilé, membre du Cercle de qualité Euralens, porte haut les valeurs du territoire. Lensois d'origine, il a installé son "Atelier" en 2012 dans le parc du Louvre-Lens et collabore régulièrement pour sensibiliser les visiteurs à la gastronomie dans l'enceinte du musée.

Il excelle dans l'art culinaire en s'inspirant du terroir et en le déclinant suivant ses multiples sources d'inspiration : voyages à l'étranger, contact de ses pairs et des jeunes dont il valorise la fraîcheur et l'audace... Ce qu'il aime par dessus-tout : transmettre son savoir-faire et sa passion. Rien d'étonnant donc, à ce que le talent de Camille ait pris son essor dans l'environnement du Château de Beaulieu.

Toutes les actualités