Base Territoriale VTT/VTC

Béthune-Bruay | Sports - Loisirs

Base Territoriale VTT/VTC Un projet innovant s'appuyant sur la Chaîne des Parcs pour renforcer la vocation sportive du Bassin Minier

Avec ses trails et ses compétitions sportives multiples labellisés Euralens en 2014, le Bassin minier se dessine sur la carte nationale comme un terrain de jeu idéal pour la pratique des sports de pleine nature. La Chaîne des parcs, qui s'étend sur le périmètre du Pôle métropolitain de l'Artois, le structure de façon à développer et à renforcer cette vocation. Au cœur de cette Chaîne, la base territoriale VTT/VTC de Béthune-Bruay proposera plus de 400 kilomètres de circuit cyclistes balisés, pour les habitants comme pour les touristes. En France 75% des 25-70 ans pratiquent au moins un sport nature. Cette activité génère un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 5,5 milliards d’euros.

Un projet innovant

C’est peu de dire que cette base territoriale est un projet qui rassemble. Il a été porté par l’ensemble des acteurs qui concourent ou contribuent au développement des sports de nature. Ainsi le Conseil départemental, l’Office national des forêts, les Voies Navigables de France, le Comité départemental de randonnée pédestre et les clubs VTT/VTC des communes ont participé, chacun dans leur domaine et à leur niveau, à la faisabilité du projet.

La base territoriale VTT/VTC est un équipement unique dans le Pas-de-Calais. Elle s’appuie sur l’ensemble des chemins de randonnée pédestre pour développer, aujourd’hui, plus de 232 kilomètres de circuits balisés permettant une découverte originale du territoire.

En matière de pratiques sportives, tous les publics sont intéressés. Comme pour les skieurs en montagne, les pistes noires attirent les sportifs confirmés. Les tracés rouges, bleus et verts sont l’occasion de pédaler de façon plus tranquille ou en famille.

Un maillage du territoire inédit

Avec ses 400 kilomètres de circuit, la base territoriale VTT/VTC de Béthune-Bruay esquisse un nouveau maillage du territoire. On peut ainsi se déplacer à travers les trois agglomérations que traverse la Chaîne des parcs. Des jonctions existent au départ des stations du Parc Marcel Cabiddu (SIAEV de Wingles-Douvrin-Billy Berclau) et de Loisinord (Nœux les Mines).

En développant ce type de loisirs sportifs, liés directement à la nature et à l’environnement, le projet participe à construire une identité nouvelle pour le territoire.

Cette démarche est largement accompagnée par les adeptes de VTT du périmètre métropolitain. Les clubs présents sur les différents secteurs assurent une veille permanente des circuits. De plus tout pratiquant peut, grâce au système Flash Mob, informer les autres usagers sur d'éventuels dysfonctionnements constatés lors des randonnées.

Atouts

La création d’un circuit VTT à partir des chemins pédestres contribue à modifier l’image d’un territoire marqué par la production industrielle et participe largement à sa mutation. Le projet s'inscrit dans le développement d'une offre touristique en matière de sport nature à l'échelle de la Chaîne des parcs.
Ce type de sports s’adresse à de nombreux pratiquants, toujours à la recherche de nouveaux sites. Si l’offre s'avère de qualité, ils en feront la promotion à l’extérieur de la région.

Points de repères

Maîtrise d’ouvrage

Communauté d'agglomération de Béthune-Bruay / Office du tourisme de Béthune-Bruay

Coût

158 959,76 euros HT

Périmètre

A terme, plus de 400km de circuits VTT balisés seront proposés, sur l'ensemble du périmètre métropolitain.

État d'avancement

2013-2014 : Création de l'Espace VTT-FFC des Collines de l'Artois, d’une station VTT au Parc départemental d'Olhain, d’un relais VTT à la Ferme de Bajus, d'un sur le « Parc Calonnix » à Calonne-Ricouart et d'un à Labuissière ;

2017 : Inauguration de la 2ème station de Wingles-Douvrin-Billy Berclau et du relais VTT de la Base nautique de Beuvry ; Inauguration de la 3ème station à Loisinord à Noeux-les-Mines.