Bleu Grenay

Grenay | Espace Public - Art

Bleu Grenay Réhabiliter l'espace urbain sous forme d'oeuvre d'art

Comment réhabiliter un espace urbain, la place Jean Jaurès à Grenay, tout en réalisant une œuvre d’art ? Comment associer les habitants à la démarche d’une plasticienne, à sa création, afin que les citoyens de la commune s’approprient ce lieu ?

La rénovation de la place de Grenay est d’abord un grand projet de ville partant de l’histoire de la cité, des envies et des habitudes de ses concitoyens. Dans sa forme nouvelle, elle est l’occasion de rassembler ce que les Compagnies minières s’étaient efforcées de séparer, de cloisonner, de diviser. Ce projet nécessitait traduction et interprétation par une artiste : Carmen Perrin.

L’excellence architecturale et urbaine

C’est une forme inédite de réhabilitation de l’espace urbain. Bleu Grenay couvre l’ensemble de la place. Ce n’est pas un objet autour duquel on tourne mais un espace urbain dans lequel on vit. Les matériaux et leur disposition articulent différents espaces qui délimitent des bâtiments.

Le plateau bleu de 5 500 m2 est constitué de 140 000 BrickEnos® de pierre de Soignies. Le recueillement des eaux pluviales est assuré par des caniveaux de pierres bleues. Le plateau destiné au stationnement des véhicules est matérialisé en enrobé grenaillé. La composition des agrégats apporte la stabilité du support en offrant l’aspect visuel du schiste.

L’aménagement paysager est assuré par la plantation de pommiers et poiriers à fleurs blanches plantés dans des massifs de prairie fleurie. Le mobilier urbain est composé de tables et de bancs issus de blocs de pierre bleue

Et l’appropriation par les habitants

 

À la fois espace public et œuvre artistique, Bleu Grenay est la traduction d’une volonté politique, celle d’inscrire la culture comme une priorité indispensable pour la mutation, le redressement de la commune.

Pour le maire Christian Champiré, l’art contemporain s’inscrit au cœur de la vie de la cité. Il n’est pas l’apanage des villes d’art prestigieuses connues, réputées : "Bleu Grenay nous rappelle que l’art contemporain n’est ni sacré ni profane mais profondément humain, absolument humaniste".

Il s’agit de mettre en œuvre une pratique qui associe les habitants à la réalisation d’une action de réaménagement, qui va devenir une œuvre. Et en effet pour concevoir puis réaliser Bleu Grenay, la plasticienne Carmen Perrin a recueilli la parole des habitants : ceux qui ont connu la mine et la Grande Guerre. Elle les a photographiés, aussi, pour mieux s’inspirer de la vie quotidienne.

Ainsi la place retrouve un rôle majeur dans l’environnement urbain. Cet espace est, pour les habitants, un lieu de convivialité où ils se retrouvent à diverses occasions rythmant la vie communale. C’est aussi un lieu de centralité qui dessert d’autres quartiers nouveaux et leurs équipements. Enfin c'est un lieu symbolique, en référence à l’histoire sociale de Grenay.

Une contribution au développement économique

Par son originalité et sa conception, le projet a suscité une indéniable attraction. Il a non seulement favorisé l’activité des entreprises locales pour sa réalisation mais il a aussi fait venir à Grenay de nombreux artistes professionnels et amateurs, ainsi que des experts (l’association des conseillers en arts plastiques des DRAC de France) et de nombreux étudiants : de l’École des Beaux-arts de Genève, de l’école d’architecture de Lille.

Atouts

Le projet entre en totale cohérence avec les enjeux de développement du territoire, notamment sur les plans plans touristique et urbanistique. "Bleu Grenay" revêt un caractère exemplaire en ce qu’il incarne une image forte de la mutation du Bassin minier en cours. L’art, la culture, la mémoire, le patrimoine trouvent une place inédite à travers cette réalisation.
La volonté d’associer la population à l’intervention de l’artiste et des architectes a constitué un véritable leitmotiv, au point d’engager des ateliers de création dans différents établissements scolaires de la commune. Cette action de médiation a permis aux habitants de s’approprier ce lieu, en tous points original.

Points de repères

 

Maîtrise d’ouvrage

Ville de Grenay

Création

Camille Perrin, artiste née en Bolivie vivant actuellement en Suisse

Maîtrise d’œuvre

Cabinet d'architectes KVDS-Freddy Van Der Sypt

Bureau d'études BERIM Nord-Pas de Calais

 

Montant de l’opération

2 945 000 euros TTC