Développement urbain et environnemtal du Canal de la Souchez

Courrières, Harnes, Loison sous Lens et Noyelles sous Lens | Chaîne des parcs • Loisirs

Développement urbain et environnemtal du Canal de la Souchez Quatre communes à la reconquête de l’eau

Le projet consiste en une démarche partenariale inédite et exemplaire à l’échelle d’Euralens. Considérant la voie d’eau comme un atout majeur dans l’attractivité des territoires, quatre communes ont entrepris un travail collectif de mise en valeur de leur patrimoine paysager.nd à autre objectif : activer un nouveau développement en réhabilitant l’ensemble de ses friches. Sur les terrains tout proches de l’ancienne usine Noroxo, un pôle d’activités économiques de 6 ha est en gestation. Les 17 ha d’espaces de nature qui entourent le pôle Mimoun-Bellevue sont directement reliés à la Boucle 186 de la Trame verte et bleue du Bassin minier et seront des atouts certains dans l’étude d’aménagement paysager et d’accessibilité de l’ensemble du site, par ailleurs tout proche des autoroutes A1 et A21. À long terme, la friche de Noroxo représente une opportunité foncière d’une quarantaine d’hectares, située au coeur de l’entrée de l’agglomération lensoise.

Volonté collective et changement d’échelle

Bien que mitoyennes, Courrières, Harnes, Loison-sous-Lens et Noyellessous- Lens relèvent de deux intercommunalités, la CALL (Lens-Liévin) et la CAHC (Hénin-Carvin). Les quatre maires ont perçu l’enjeu de développement que présente la Souchez. Tous partie prenante du forum Euralens, ils ont décidé de travailler collectivement à l’ouverture de leur ville sur le canal, en s’appuyant sur la mise en valeur de la Trame verte et bleue. L’intention est de donner à cette voie d’eau une vocation nouvelle de loisirs, de tourisme, de préservation de la faune et de la flore et d’assurer une reconquête de son image auprès des habitants.

Un potentiel à exploiter

Le label Euralens conforte cette ambition et met en valeur cette démarche de projet, inédite sur le territoire du Bassin minier. La structure apporte un appui méthodologique dans la recherche d’une vision d’ensemble et dans le développement urbain et environnemental à concevoir. Une bonne articulation est en effet nécessaire d’une part entre les équipements et aménagements se dessinant sur le site et d’autre part avec les projets voisins. L’étude Chaîne des parcs servira de guide dans cette démarche et permettra d’envisager le projet dans un cadre plus général. Le site du projet "Développement urbain et environnemental du canal de la Souchez" est traversé par la Boucle 186. La valorisation de cette voie d’eau et du réseau auquel elle est reliée assurera le rôle de corridor écologique à l’échelle d’Euralens.

Atouts

Ont été reconnus dans ce projet :
Un projet de Parc emblématique de la Chaîne des parc, situé au coeur de l'agglomération lensoise.
Une dynamique et une ambition intercommunale, mobilisant 5 villes réparties sur deux communautés d'agglomération.

Des ambitions nouvelles

La mise à la portée de tous d’un patrimoine commun valorisé est la première condition du développement d’un territoire. Le projet d’aménagement des sites le long des berges de la Souchez devra sensibiliser la population qui, sur les quatre communes, représente un bassin de vie de plus de 36 000 habitants. Il aura quatre fonctions majeures : Les loisirs et le tourisme à travers randonnée, pêche, sports et loisirs nautiques, accueil d’événements festifs.

La préservation et la valorisation de la faune, de la flore et des écosystèmes présents dans les mares, les lagunages de Harnes, les terrils, le bois de Florimont, les prairies ou le parc Léo-Lagrange bordant les 8 km de canal. La reconquête du patrimoine avec cette liaison verte au coeur de sites miniers, le terril 94 de Noyelles sous Lens servant de belvédère et de signe fort de reconnaissance pour les habitants.

Le retournement des villes vers l’eau : privilégier les aménagements le long du canal plutôt que l’étalement urbain sur les terres agricoles.

 

Points de repères 

Superficie
8 km linéaires de voies d’eau, 16 km pour les berges et leurs abords

 

 

Calendrier

2013
décision des communes d’engager une réflexion commune 


Début 2014
rendu de l’étude Chaîne des parcs

Mylène Anchuelo

à la Ville de Courrières

03 21 74 80 20

Christian Parsy

à la Ville de Harnes

03 21 79 42 79

Didier Sadowski

à la Ville de Loison sous Lens

03 21 13 03 48

Marc Goscianski

à la Ville de Noyelles sous Lens

03 21 13 02 30