Le site du 9-9bis

Oignies | Patrimoine • UNESCO • 3e RI

Le site du 9-9bis Une reconversion audacieuse symbolisée par le métaphone

Le 9-9 bis est l’un des sites majeurs d’Euralens, nourrissant l’attractivité touristique et résidentielle du territoire. Il conjugue de façon exemplaire la mise en valeur d’un patrimoine bâti et paysager exceptionnel et la modernité des développements culturels et économiques.

 Un site multifonctionnel

Le 21 décembre 1990, le sous-sol du Nord-Pas de Calais livrait sa dernière gaillette à Oignies. Moins d’un quart de siècle plus tard, l’ancienne fosse 9-9bis fait partie des sites emblématiques du Bassin minier inscrit au Patrimoine de l’humanité et il s’ouvre à une vie nouvelle : espaces culturels et de loisirs, complexe hôtelier, habitat, activités économiques tertiaires… Le site abrite notamment la Mission Bassin Minier qui est en charge de la gestion du label UNESCO.

Caisse de résonance

Le Métaphone, inauguré à l’été 2013, montre la voie de ce renouveau. Insolite, unique en son genre, le bâtiment possède une façade sonore rendant l’architecture hybride : à la fois salle de spectacle et instrument de musique. Il est l’élément phare de la "Chaîne des pratiques musicales", un ensemble d’équipements et de services destinés aux professionnels et aux amateurs (salles de répétition, studios d’enregistrement, centre de ressource, café musique…).

 Une histoire à raconter

Le volet culturel du projet d’aménagement du 9-9bis prévoit l’ouverture progressive au public de certains bâtiments et la découverte des anciens locaux techniques, où sont remarquablement conservées les machines grâce au travail des anciens mineurs. Le son constitue une véritable clé de lecture du passé industriel et du patrimoine minier. Il permet de "mettre en musique" l’organisation d’un carreau de mine et de mieux appréhender son fonctionnement.

Atouts

Ont été reconnus dans ce projet :

• Le caractère emblématique du site à l’échelle du Bassin minier

• L’exemplarité du dialogue entre architecture contemporaine et patrimoine

• Le Métaphone, équipement culturel innovant et de rayonnement métropolitain

• Une démarche environnementale ambitieuse : des espaces publics de qualité réalisés, permettant la gestion des eaux pluviales, 35 logements passifs en projet.

Une voie d’avenir

Le changement d’image du Bassin minier commence ici. Autour du terril les vastes friches de terrains miniers ont été transformées en espace paysager, devenant ainsi l’un des points forts de la Chaîne des parcs d’Euralens. Les innovations technologiques comme la production d’électricité solaire, la géothermie ou la récupération des eaux pluviales servent à la construction en bordure du site de 35 logements passifs. Ces cités jardins du futur font écho à leur pendant patrimonial voisin, la Cité Declercq, elle-même avant-gardiste au moment de sa construction à partir de 1933.

La voie économique

Une démarche économique exemplaire s’articule autour du Métaphone. Elle prend appui sur deux pôles géographiquement proches et attractifs : la plateforme logistique Delta 3, à l’essor confirmé, et le Louvre-Lens pour l’aspect culturel et touristique. La voie s’ouvre aux activités tertiaires, avec par exemple une offre hôtelière et de restauration orientée vers le tourisme d’affaires en cours de développement. Le site du 9-9bis devrait constituer dans les années à venir un des sites majeurs de la destination ALL Autour du Louvre-Lens. Situé en bordure d’autoroute A1, à 20 minutes de Lens, Arras, Douai et Lille, il recèle de nombreux atouts et un potentiel d’attractivité fort à l’échelle métropolitaine.

Points de repères 

Maître d’ouvrage
Communauté d’agglomération Hénin-Carvin (CAHC)

Maître d’oeuvre
 Hérault Arnod Superficie : 12 ha pour le coeur du site plus 100 ha d’espaces naturels, terrils et Bois du Hautois (périmètre classé Espace Naturel Sensible par le Conseil général du Pas-de-Calais)

 Calendrier

1842 
découverte du charbon à Oignies et naissance du bassin minier du Pas-de-Calais


1990 
fermeture du dernier puits du Nord-Pas de Calais sur la fosse 9-9 bis de Oignies


2003
acquisition du site du 9-9bis par la CAHC et lancement d’un marché de définition visant à fixer un programme de reconquête


2006
signature du contrat de maîtrise d’oeuvre et début des travaux de réhabilitation


2012 inscription du Bassin minier Nord-Pas de Calais au Patrimoine mondial de l’UNESCO


2013
inauguration du Métaphone


2014
création d’un EPCC (établissement public de coordination culturel) pour la gestion du site du 9-9bis

Olivier Galan

au 9-9bis

03 21 08 08 00