Les sites commémoratifs de la grande guerre

Souchez et Ablain Saint Nazaire | Patrimoine • Tourisme

Les sites commémoratifs de la grande guerre À Souchez et à notre dame de lorette rendez-vous avec le centenaire

Ces deux projets complémentaires ouvrent une page d’Histoire des conflits mondiaux et entrent en résonance avec les nouveaux développements autour du Louvre-Lens et du Bassin minier inscrit au Patrimoine de l’humanité.

Terres et Chemins mémoire

De nombreuses cérémonies vont commémorer le Centenaire de la Première Guerre mondiale dès cette année. Le territoire est particulièrement concerné par les rendez-vous fixés par l’Histoire pour les quatre ans à venir : 600 000 soldats de toutes les nationalités sont tombés sur les terres d’Artois et des Flandres françaises. Ces manifestations vont générer des flux importants de visiteurs ; le chiffre d’un million de personnes est avancé. Les deux projets labellisés par Euralens sont des sites majeurs des Chemins de Mémoire du Nord-Pas de Calais, conçus dès 2007 pour accueillir et guider les touristes du monde entier.

La force de l’histoire et de la paix

Le musée de la Grande Guerre se construit le long de la Route départementale 58, au pied de la colline de Lorette. D’ici l’an prochain, il présentera sur 1 200 m² les grandes étapes du conflit dans la région, une information historique globale, synthétique et claire. Le visiteur sera dirigé vers les multiples sites et monuments et aidé dans l’organisation de son séjour. Il sera aussi possible de consulter les fiches numérisées des soldats morts au combat et dont les 600 000 noms sont gravés, par ordre alphabétique et sans distinction de pays, sur le nouveau mémorial. Ce monument international de la paix sera un lieu incontournable des commémorations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale de 2014 à 2018

Le patrimoine et la vie

Les deux sites participent au respect et à la mise en valeur du patrimoine. Ils rappellent aux habitants et aux jeunes en particulier combien les événements de la Première Guerre ont marqué la vie de l’agglomération. Des aménagements spécifiques ont été réalisés par la CALL, avec le concours du CG62, pour assurer la liaison entre les deux projets. La RD 58 a été requalifiée et jalonnée de onze stèles sensibilisant les visiteurs à la présence de soldats défunts. Avec ces monuments remarquables et les initiatives mises en place dans leur sillon, l’offre de tourisme de mémoire prend une autre envergure sur le territoire. Communicante et porteuse d’emplois directs et de services (médiation culturelle, hébergement, restauration…), elle contribue à créer une attractivité nouvelle à l’échelle internationale.

Atouts

Ont été reconnus dans ce projet :
Un même label pour deux sites

À Souchez, le musée de la Grande Guerre a pour vocation de sensibiliser et d’informer sur les épisodes qui ont marqué le territoire de 1914 à 1918.
À Ablain Saint Nazaire, devant la nécropole de Notre Dame de Lorette, le Mémorial international de la Grande Guerre rendra hommage à tous les combattants, quelle que soit leur origine.
Les deux projets sont entrés dans leur phase opérationnelle : complémentaires, ils ont reçu le label Euralens de façon conjointe.

Points de repères 

Maîtres d’ouvrage
Communauté d’agglomération de Lens-Liévin (CALL) et Conseil régional Nord-Pas de Calais

Maîtres d’oeuvre
Pierre-Louis Faloci pour le le musée de la Grande Guerre et Philippe Prost pour l’ellipse du mémorial Partenaires : Union européenne, État, Conseil régional, Conseil général du Pas-de-Calais (CG62), CALL et Caisse des dépôts

Superficies
2,4 ha pour pour le musée de la Grande Guerre de Souchez et 2,2 ha pour le mémorial d’Ablain

Calendrier

1925

inauguration de la nécropole nationale de Notre Dame de Lorette 


Automne 2013 

début des travaux du musée de la Grande Guerre à Souchez


Automne 2014

inauguration prévue du musée à Souchez et du mémorial international de Lorette


Hiver 2015

livraison définitive du musée à Souchez

David Pierru

à la CALL

03 21 79 07 90

Yves le Maner

au Conseil régional

03 28 82 82 82