La Chaîne des parcs

Au sein de son forum, Euralens a favorisé en 2010 la création d’un plan directeur dit "Euralens centralité" pour l’aménagement des abords du Louvre-Lens. C’est au cours de ce travail que le paysagiste Michel Desvigne, maître d’œuvre du projet et Grand prix de l’urbanisme 2011, pose les fondements du "passage d’un archipel noir à un Archipel vert". Il a en effet observé au sein de la ville une multitude d’espaces hérités de la mine, noirs hier et devenus verts aujourd’hui.

Parcours filets du Parc d'Olhain. Crédit photo Parc départemental d'Olhain

La genèse du projet de Chaîne des parcs

Le concept d'Archipel vert est repris par Michel Desvigne et les élus lors du territoire lors des visites de terrains. Du haut d’un terril on aperçoit les terrils voisins et les cheminements (les "cavaliers") qui les relient. L’idée de mettre en valeur ces nouveaux espaces de nature et de loisirs commence à germer, sous le nom de "Chaîne des parcs". En parallèle, nombreux sont les projets de reconversion de terrils, d’aménagement de boucles cyclables ou de voies d'eau candidats au label Euralens.

En 2012, en Assemblée générale d’Euralens, la décision est prise de lancer une étude sur le sujet, afin de donner au territoire un cadre et une stratégie communs. Un appel d’offre est lancé et c’est au groupement Michel Desvigne Paysagiste (mandataire) / Pro Développement Programmiste / Biotope Écologue / Inessa Hansch Architecte que revient la mission de définir un schéma stratégique de la "Chaîne des parcs". Il concerne les trois communautés d’agglomérations de Lens-Liévin, Béthune-Bruay (Artois Comm.), Hénin-Carvin et il offre l’opportunité de conduire ces projets de territoire à l’échelle métropolitaine et sous une bannière commune.

S’appuyant sur la Trame verte et bleue du Bassin minier, le travail mené par le groupement de Michel Desvigne s’est nourri de travaux antérieurs, en particulier ceux de la Mission Bassin Minier et du Conseil régional Nord-Pas de Calais. 

En 2018 le schéma stratégique est actualisé, notamment pour intégrer les territoires à l'ouest du Pôle métropolitain de l'Artois appartenant à la Communauté d'Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane. On passe de 7 à 11 parcs, avec une superficie totale de 4200 ha reliés par 420 km de voies vertes, ce qui représente un ensemble paysager d'ampleur unique en Europe.

L'aménagement de cet ensemble est aujourd'hui confié au Pôle métropolitain de l'Artois. Par ailleurs la collectivité organise, depuis 2017 et en liens étroits avec Euralens, les Fêtes de la Chaîne des parcs chaque été.

Un outil d'aménagement

Le Schéma stratégique de la Chaîne des parcs et sa Charte constituent des outils mis au service des porteurs de projets.

Ils répondent à un certain nombre de préoccupations concrètes et à des enjeux de développement : comment donner aujourd’hui une cohérence paysagère, environnementale, écologique et programmatique à l’ensemble de ces parcs ? Comment les rendre attractifs, lisibles et les relier physiquement ? Quels nouveaux usages leur conférer pour que cette Chaîne des parcs devienne un facteur de développement économique et touristique pour le territoire ?



"Avoir une dynamique de reconversion urbaine autour d’espaces verts, c’est un formidable atout !"
Michel Desvigne