Tout sur le label

Hérité de la dynamique Euralens, le Pôle métropolitain de l'Artois anime un processus de labellisation qui fait émerger des projets dont les qualités environnementale, architecturale, sociale et culturelle contribuent à bâtir l’identité collective d'une "métropole durable" ou d'une "métropole autrement".

Le label en phase avec l'éco-transition

Alors que l’intégration de l’association Euralens au sein du PMA est effective depuis le 1er janvier 2022, le label est appelé à incarner plus encore les grandes orientations du projet de territoire métropolitain. Une réflexion a été engagée sur la manière d’articuler le label avec la transition écologique, pilier du modèle de développement du territoire. Plus que jamais, le label doit permettre d’accompagner et de valoriser des projets qui contribuent à la mise en œuvre de cet objectif.

Ainsi, la compatibilité et la participation aux axes énoncés dans le Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE) signé à l’échelle métropolitaine en juillet 2021 et la délibération cadre "Turbine de l’éco-transition" votée en décembre 2021 deviennent les premières clefs d’analyse des projets candidats au label : bien-être et cohésion sociale, utilisation responsable des ressources, préservation et amélioration des milieux écologiques, résilience, implication des habitants…

Quelle méthode ?

Le processus de labellisation 2022 se déroule en 3 grandes étapes :

   1. Les candidatures sont collectées du 11 mars au 31 mai 2022.
Sur la base des dossiers d’intentions remplis par les candidats, un rapport d’analyse des candidatures est rédigé et marque le début du processus d’instruction des projets candidats

  2. L’instruction des candidatures se déroule de septembre à décembre 2022, avec l’organisation successive de trois comités d’audition :

  • Le Comité technique des partenaires, qui rend un premier avis sur la faisabilité technique et financière des projets ainsi que de premiers conseils méthodologique
  • Le Comité lycéen, qui permet aux porteurs de projets candidats d’échanger avec des jeunes du territoire. Ils évaluent les projets sur la base de critères tels que la compréhension du projet, la réponse aux enjeux environnementaux du territoire et la pertinence du projet
  • Le Comité d’expertise rend un avis spécialisé sur les projets et sur leur potentielle nomination ou labellisation, en ayant pris connaissance des avis des deux précédents comités.

  3. Les projets candidats sont présentés au Grand forum Euralens en fin d’année, qui se prononce sur les propositions de nomination et de labellisation.
L’accompagnement des projets nominés débutera dès 2023, selon une feuille de route définie à partir des recommandations recueillies lors de l’instruction et en accord avec les porteurs de projets.

L'accompagnement des projets

Le label Euralens offre une expertise des membres du Cercle de qualité Euralens, de ses partenaires du territoire (collectivités, agence d’urbanisme, etc.) et des acteurs impliqués dans le Grand forum.

Il apporte aux projets un accompagnement en méthode et en conseil, afin qu’ils soient soutenus dans leur qualité et dans leurs ambitions, rendus opérationnels, davantage reconnus et mis en réseau. C’est un accompagnement à géométrie variable, dont la configuration dépend des besoins du porteur de projet, de la maturité de sa démarche, des domaines d’expertises requis, etc.

Le label permet aussi aux porteurs de projets de bénéficier d’une valorisation de leur projet via la communication apportée par le PMA et leur entrée dans un réseau territorial fort et structuré qu’est le Grand forum.

L’attribution du label n’offre pas de financement dédié mais il permet d’orienter les porteurs accompagnés vers les dispositifs de financement existants.